Editorial

Un long dimanche de retrouvailles

Le Parti travailliste se met la pression tout seul. Laminés aux élections générales, fantomatiques lors des municipales, les rouges espèrent prendre un bain de jouvence lors des célébrations de la naissance de Sir Seewoosagur Ramgoolam à Kewal Nagar. Le pari est risqué… Certes, le PTr réussira probablement une chose ce dimanche : une bonne mobilisation. Mais les cadres du parti auront tort de penser que cela signale le retour au bercail

La vigilance passe avant l’indignation

La confession des profanateurs n’a aucune sorte d’importance. On s’en fiche qu’ils soient bahaïs, protestants ou hindous. Peu importe, aussi, le lieu de culte. Un acte de vandalisme perpétré dans une mosquée est tout aussi inadmissible que celui commis dans une pagode. Le saccage du temple Amma Tookay de Camp-Diable, dans la nuit de vendredi à samedi, doit interpeller tous les Mauriciens. Car la menace ne pèse pas que sur

Découvrez ION News 2.0 en septembre

Vous l’avez remarqué, ION News s’est drapé à partir d’aujourd’hui d’un nouvel habit. Cela correspond à notre volonté affichée de faire plus de place à l’image et à la vidéo. Ce choix illustre aussi notre souhait de proposer un site épuré : facilitant la navigation aussi bien à partir des ordinateurs que des tablettes et smartphones. En lançant ce site Web le 1er janvier 2014, nous ne soupçonnions pas le potentiel

Et le miracle économique fu(i)t!

Il n’y a ni baguette magique ni élixir aux vertus prodigieuses. A quelques jours de la déclaration de politique générale de sir Anerood Jugnauth (SAJ) sur l’économie, seuls ceux aveuglés par leur allégeance politique ou les doux rêveurs pensent que le pays est sur la trajectoire d’un deuxième miracle économique. Au-delà d’un handicap lié aux compétences, c’est une toute autre barrière qui empêche le gouvernement d’agir afin de concrétiser sa promesse

Soodhun, ou comment joindre le futile au désagréable

L’avis de recherche est lancé. Mais on peut raisonnablement penser qu’il sera très difficile – voire impossible – de trouver la personne pouvant clairement expliquer le court-circuit dont a été victime Showkutally Soodhun. Ce lundi après-midi, sur Radio Plus, le ministre a été « révolté » par un acte « jamais vu », « indécent » et « very cheap » de Xavier Duval. La faute du mécréant qui « veut devenir le roi des musulmans » : avoir permis à

Sismologie politique (deuxième partie) : les plaques PMSD et ML

Il y a de quoi avoir chaud au cœur… ou plutôt au soleil. Pendant que le Muvman Liberater (ML) d’Ivan Collendavelloo affiche son soutien kare kare à Pravind Jugnauth, le PMSD se dresse sur ses ergots. Avec Xavier Duval qui « réitère sa solidarité » à l’égard de son partenaire dans ses « moments éprouvants ». Ces élans passionnels devraient nous rassurer sur la robustesse des rapports entre les partenaires de l’alliance Lepep. Il ne faut

Sismologie politique (première partie) : la plaque MSM

Sept mois après leur arrivée au pouvoir, les trois partenaires de l’Alliance Lepep « apprennent [encore] à travailler ensemble ». Ce qui n’est en rien problématique. Car les principaux responsables de l’équipe gouvernementale rassurent : le « consensus » règne. L’union de surface cache néanmoins de puissantes forces telluriques. Le MSM, le PMSD et le Muvman Liberater sont mus par des dynamiques différentes. La collision de leurs plaques tectoniques pourrait donc nous réserver quelques séismes

All the presidents [were] men

Il ne faut pas appeler Bernstein et Woodward à la rescousse pour découvrir qu’Ameenah Gurib-Fakim est une femme. Depuis vendredi, les médias ont rivalisé d’inventivité – et parfois de niaiserie – pour souligner le fait que le prochain président de la République sera une présidente. Tout cela est très réducteur. Placer le genre de la future chef de l’Etat comme l’élément le plus significatif de sa présidence est un non-sens.

Une bombe, tic-tac… trois explosions (2e partie)

C’est son droit. Le gouvernement a décidé d’accorder préséance à la politique. L’économie attendra. On peut comprendre sir Anerood Jugnauth. Le MMM et le Parti travailliste – leurs partisans aussi – sont sonnés et désorientés depuis décembre. En enchaînant rapidement avec les élections municipales, le gouvernement a posé une sérieuse option sur un quasi 120-0 dans les villes. L’euphorie d’une nouvelle victoire ne pourra toutefois couvrir un bruit sourd. Tendez

[Éditorial] Une bombe, tic-tac… trois explosions (I)

Voila un mois que cela dure. A cause d’un emploi en suspens, d’un investissement compromis ou de la curiosité qui pousse le passant à s’arrêter devant une maison en feu, l’affaire BAI est au centre de toutes les attentions. Certains y voient une manifestation de la loi du karma : qui sème le vent récolte… D’autres y distinguent une fable politico-institutionnelle avec une morale en trois volets. 1. Une personne ne

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>