Blog

Qu’y a-t-il pour l’enfant mauricien, incluant Rodriguais et Agaléens, dans ce Budget?

1re publication du KDZM suite au Budget  Le Kolektif Drwa Zanfan Morisien (KDZM) fera une série d’articles en réaction à ce nouveau budget. Nous nous étonnons du peu d’intérêt accordé à l’enfant mauricien dans ce nouveau Budget 2017-2018. Pourtant, les enfants constituent environ 25% de notre population mauricienne ! Peu de réactions de la part de nos dirigeants et députés. Peu de réactions de la part des citoyens et médias qui pourraient,

[Blog] “It is a war that we must win and WE WILL WIN”…

Au cours du discours sur le Budget présenté par l’honorable Pravind Jugnauth, cette déclaration audacieuse : «It is a war that we must win and WE WILL WIN», doit avoir résonné aux oreilles de nombreuses personnes pour de mauvaises raisons. Le Premier ministre faisait référence à la guerre contre les drogues actuellement menée par le gouvernement de Maurice. Cette déclaration trouve sa place dans un film de série B. Qui conseille le Premier ministre en

Ramadan et Jihad: état d’âme, de cœur et d’esprit

À quoi le mois du Ramadan doit-il nous renvoyer ? Sans doute, d’abord, à un état d’âme, de cœur et d’esprit. Chercher à avancer sans comprendre le sens de notre effort, jihad en arabe, revient à proclamer un état comme étant une chose alors qu’il en est le contraire dans l’âme, le cœur et l’esprit. Réduire notre état à un problème idéologique est tout aussi grave. Car aucune idéologie digne de

Metro Express: l’éthique et la gouvernance énergétique

La date de soumission des appels d’offres pour le Metro Express ne cesse d’être repoussée vue la complexité du dossier. Il semble que le choix des technologies et des matériaux est restreint lorsqu’une limite budgétaire stricte est imposée dès le départ alors que Metro Express se doit être une initiative ambitieuse et innovante par rapport à notre contexte. Nous voulons, ici, nous arrêter sur la dimension énergétique du projet. S’il

[Blog] Maurice, terre d’écueils

Ce qui nous rassemble, nous rassure. Ce qui nous sépare aussi. Ce qui nous unit semble, quelques fois, relever d’un mystère. Ce qui nous divise n’est un secret pour personne. D’abord notre passé. Nous ne nous reconnaissons pas d’histoire commune. Ou si peu. Il est affirmé, souvent, que c’est le propre des pays neufs, des nations en devenir. Peut-être. Mais nous, nous excellons dans l’art de l’exagération. Notre caractère porte

Drogues: dénonçons!

Aujourd’hui, notre gouvernement fait face aux défis liés au trafic de drogues. Si certains membres du gouvernement ont compris que la fameuse ‘war on drugs’ n’a pas marché et ne marchera pas, il semblerait qu’une majorité, pour diverses raisons, soutient qu’un ‘Drug-Free Mauritius’ est toujours possible avec plus de répression. En discutant avec des proches, je réalise qu’il y a eu beaucoup de mécompréhensions sur cette question et les démystifier

Quelle alternative à la violence ?

La violence est source de souffrance chez tout individu victime, elle crée des dégâts sur les plans physique, psychologique, social et sur la vie sexuelle. Elle peut mener à la mort. Plusieurs meurtres sont rapportés dans les médias ces derniers jours. La réaction de nombreux lecteurs sur les réseaux sociaux montre une indignation et une non-acceptation de cette violence. Ce qui est positif. Paradoxalement, la peine de mort est prônée

Kaya, un message d’espoir

Il est celui qui a donné au sega une autre sonorité : savant mélange avec le reggae de Marley, son seggae a révolutionné le paysage musical. Dix-huit ans après son départ, Joseph Reginald Topize, dit Kaya, s’impose toujours comme l’ambassadeur incontournable de notre musique, un monument culturel portant très haut le quadricolore mauricien. Pourtant, avec un accompagnement artistique soutenu par l’Etat, comme c’est le cas dans le domaine sportif avec le

12 mars : pour l’amour du fric

Le Front commun des artistes appelant à refuser de jouer au grand concert des célébrations du 12-Mars pour dénoncer l’apathie et la « mollesse » du ministère des Arts et de la Culture est une arme à double tranchant. Car au-delà de la contestation et des revendications rationnelles du Front, il y a pour certains quelque chose de plus fort que la passion pour leur art et leur engagement pour leur métier :

[Diaporama] La Women’s March de New York vue par Umar Timol

Notre collaborateur Umar Timol, qui est en ce moment aux Etats-Unis, a assisté à la Women’s March à New York, le 21 janvier dernier. Il nous propose quelques photos de cet événement et une réflexion sur la résistance face aux dominations. Texte et photos : Umar Timol J’ai assisté, il y a quelques semaines, à la Women’s March à New York. C’est un évènement qui m’a marqué. J’ai été frappé par

<div id="su-footer-links" style="text-align: center;"></div>