Ça y est. L’appel d’offres pour rénover le Sugar Bulk Terminal, qui abritera la caserne de pompiers de Port-Louis, a été lancé. Un déménagement plus que nécessaire au vu de l’état des locaux actuels situés derrière la mairie. Le déménagement aux Salines sera toutefois temporaire en attendant la construction d’une nouvelle structure à Trou-Fanfaron, ainsi que l’avait indiqué la Vice Prime ministre Fazila Jeewa-Daureeawoo au Parlement, en juin dernier.

L’appel d’offres pour celle-ci suivra dans les semaines à venir.

Il aura fallu presque un an avant que ne se concrétise cette décision du Conseil des ministres, qui remonte au 5 janvier, de relocaliser les soldats du feu de la capitale. Le coût des travaux aux Salines : Rs 29,6 millions, indique une source proche du dossier. Le chantier devrait être complété en août ou septembre 2019.

La caserne actuelle date de 1906 et se trouve dans un piteux état. Un rapport datant de 2015 mettait en garde contre les risques qu’encoure le personnel du Mauritius Fire and Rescue Service (MFRS).

Les sapeurs-pompiers de Port-Louis accueillent favorablement cette relocalisation. Même si le Fire Fighters Cadre, syndicat de pompiers, craint que les interventions ne soient ralenties à cause des embouteillages dans la capitale.

Il s’interroge également sur le sort qui sera réservé aux bâtiments de la caserne actuelle. En espérant que des travaux de rénovation seront effectués.

En bois et pierre taillée, ils pourraient être transformés en musée dédié aux soldats du feu, avait suggéré Dorsamy Ayacouty en juillet dernier sur Radio Plus.