Le conseil d’administration de la Cargo Handling Corporation Ltd se réunira dans la matinée de ce mercredi 13 avril. Et le cas d’Alain Edouard pourrait y être évoqué. Même si cet item ne figure pas à l’agenda de cette rencontre.

Durant l’après-midi, Mohunlall Bhundoo et Sada Kistnen, deux des trois travailleurs membres élus du board, ont déposé une motion auprès du secrétaire pour que la réintégration du portiqueur, limogé le 25 mars dernier, soit inscrite à l’agenda. Les deux directeurs ont reçu leurs convocations aujourd’hui.

Il est également possible que Robert Pallamy dépose devant le conseil la lettre d’Alain Edouard contestant son licenciement. Le président du board avait affirmé, durant une conférence de presse le 1er avril, que le cas du président de la Port-Louis Maritime Employees Association (PLMEA) serait reconsidéré sur une base «humanitaire». La lettre des directeurs Mohunlall Bhundoo et Sada Kistnen demandant l’intervention de Xavier Duval pourrait aussi être présentée au board.

Cette semaine verra, par ailleurs, le retour de la PLMEA et de la direction de la CHCL devant la Commission de conciliation et de médiation suite au litige déclaré depuis le 8 janvier. Les deux tentent de trouver un terrain d’entente dans le cadre des négociations sur le nouveau Collective Agreement qui doit prendre effet cette année.

La direction de la CHCL devra, ce vendredi 15 avril, s’expliquer sur le consultant sud-africain qu’elle a engagé. Le syndicat estimant que les tâches dévolues à celui-ci relèvent de «négociations parallèles» sur les salaires et conditions de travail des employés de la CHCL.

Une assemblée générale des membres de la PLMEA est également prévue pour le 19 avril.