Follow Us On

Slider

Elles étaient destinées à provoquer des réactions mais pas forcément la polémique. Et pourtant… La série d’affiches arborant des photos du pape François visant à sensibiliser à l’écologie – l’un des messages du chef de l’Eglise catholique dans le monde – disparaîtra des panneaux publicitaires de l’île.

«Sur demande du diocèse de Port-Louis», le Collectif Citoyen Maurice Environnement, à l’origine de cette campagne, fera «enlever les affiches afin que cette polémique n’obscurcisse pas les autres enjeux de la visite du Pape à Maurice».

Le court communiqué circulé par l’évêché, ce vendredi 6 septembre, souligne cependant que la Commission Justice et Vérité du diocèse de Port-Louis, que préside le père Jean Maurice Labour, s’était associée au collectif afin d’éveiller les consciences sur les «enjeux environnementaux ; des enjeux que le Pape François décline dans sa dernière encyclique sur la ‘sauvegarde de notre maison commune’».

Les premiers teasers affichant uniquement la phrase «Le pape a dit…» ont été remplacés, cette semaine, par des affiches comprenant les messages au complet. Ce qui a donné : «Mo frer, zet to salte dan poubel stp» ou encore «Le pape a dit… lanatir zame pardone». Cela n’a pas été au goût de tout le monde au vu du déluge de commentaires sur les réseaux sociaux depuis hier. Nombreux sont les Mauriciens à s’être offusqués de cette campagne, se demandant même si elle était autorisée…

Le diocèse a alors préféré faire marche arrière.

Jorge Mario Bergoglio sera chez nous dans trois jours. Au Mozambique depuis mercredi, il prend l’avion dans la journée pour se rendre sur la Grande île. Sur le continent africain, le pape a prêché l’unité, appelant les Mozambicains à rester «unis indépendamment de ce qui peut vous diviser». Car, a-t-il ajouté hier, «la plus grande inimitié, c’est la guerre».

La dernière visite papale à Maurice remonte au 14 octobre 1989 avec Jean Paul II.

Ci-dessous, le communiqué dans son intégralité :

Les affiches de la campagne pour sensibiliser au message écologique du pape enlevées

En juillet dernier, le « Collectif Citoyen Maurice Environnement » a approché la Commission Justice et Paix du diocèse de Port-Louis pour une campagne de sensibilisation autour de la question écologique.

Après discussions, la commission présidée par le père Jean Maurice Labour, s’est associée avec le collectif car cette campagne correspond à son engagement à sensibiliser le public sur les enjeux environnementaux ; des enjeux que le Pape François décline dans sa dernière encyclique sur la «sauvegarde de notre maison commune».

Nous comprenons que cette campagne d’affichage ait pu susciter des réactions diverses et passionnées dans le public. Sur demande du diocèse de Port-Louis, le Collectif a accepté d’enlever les affiches afin que cette polémique n’obscurcisse pas les autres enjeux de la visite du Pape à Maurice.

Evêché de Port-Louis                                                              Collectif Citoyen Maurice Environnement 

06 juillet 2019

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, En continu, Main sliders
[Vidéo] Stratégie Chine-Afrique : Jugnauth souligne les efforts de la Chinese Business Chamber

 Les efforts de la Chinese Business Chamber (CBC) pour inciter les entreprises de Chine à utiliser Maurice comme plateforme...

Close