Des réfrigérateurs ont été retrouvés dans des canaux. 957 tonnes de déchets ramassés par la Tourism Authority après le passage de Berguitta. C’est le triste bilan que dresse Soodesh Callichurn après les intempéries de ces dernières semaines. Selon le ministre du Travail, agissant ce vendredi comme porte-parole du gouvernement, la prise de conscience des Mauriciens par rapport aux déchets est cruciale. Car, déplore-t-il, même des lois répressives ne les dissuadent pas de jeter leurs ordures dans la nature ou dans les cours d’eau.

Callichurn a également expliqué qu’un protocole commun est en élaboration afin de permettre aux employés des secteurs public et privé de suivre les mêmes directives en cas de fortes averses ou de pluies torrentielles.

Par ailleurs, le ministre s’est félicité de la bonne gestion financière des corps para-étatiques sous le gouvernement actuel. Il a également prévenu que le paiement du salaire minimum, obligatoire depuis la fin de ce mois-ci, fera l’objet d’un suivi de son ministère. Afin de s’assurer qu’il est pratiqué dans toutes les entreprises du pays.