Le cabinet, qui fait partie du groupe de notation Fitch, livre son analyse sur la situation économique et politique du pays à partir du 3e trimestre 2017 jusqu’en 2026 dans son Country Risk Report sur Maurice. Si les analystes de Business Monitor International (BMI) identifient de vrais motifs d’inquiétude sur la performance économique du pays durant les années à venir, ils jugent la solidité de ses fondamentaux économiques et du système politique rassurante.

Toutefois, cette situation, impactée notamment par les conséquences du Brexit et les prix des commodités susceptibles de repartir à la hausse, place Maurice sur une trajectoire de croissance faible (4% à 4,5%) mais stable jusqu’aux années 2020.

Au chapitre des inquiétudes, BMI note les perspectives moins solides pour le textile ou encore le tourisme à cause du retrait du Royaume-Uni de l’Union européenne. Sans équivoque, les analystes prédisent également un «slower trend growth» dans le secteur financier à la suite, notamment, du changement dans le traité fiscal entre l’Inde et Maurice. Les «regulatory changes» imposés pourraient, analyse BMI, «reduce the appeal of the island to many investors that had used financial services on the island because of its privacy».

Si les exportations ou les investissements ne connaîtront pas une forte augmentation durant les années à venir, BMI note toutefois la robustesse des réserves en devises de la Banque de Maurice. L’investissement étranger et les réserves en devises, dans un contexte de croissance stable pourraient, selon le cabinet, permettre au pays de soutenir un niveau d’endettement en hausse constante jusqu’en 2026.

Analysant la situation politique du pays. BMI juge que la controverse autour de la succession entre sir Anerood Jugnauth et Pravind Jugnauth ne remet pas en cause la stabilité de son gouvernement. C’est ce qui l’amène à prédire que fort d’une majorité stable, Pravind Jugnauth devrait aller jusqu’au bout de son mandat.

Plus bas des morceaux choisis du rapport de BMI.

BMI Mauritius Country Risk Report 2017 Excerpts by ION News on Scribd