Une réunion a eu lieu le jeudi 17 janvier entre le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, les forces vives du village d’Anse-la-Raie, la Road Development Authority (RDA), les députés de la circonscription de Grand-Baie/Poudre d’Or ainsi que le ministre Ashit Gungah. Le but était de présenter une alternative suivant la polémique entourant la réalisation d’un nouveau bypass à Anse-la-Raie au coût de Rs 200 millions.

Durant cette rencontre, Nando Bodha a annoncé que l’alignement de la nouvelle route a été revu et qu’un nouveau tracé a été identifié. Au lieu de 125 arbres, seulement 10 arbres seront finalement abattus. Les habitants du village appréhendaient aussi que le bypass allait provoquer une modification du trajet des autobus. Lors des discussions hier, Nando Bodha a donné l’assurance que tel ne sera pas le cas.

Les travaux ont déjà été initiés par la société Transinvest et doivent se terminer d’ici 15 mois. Lors de cette réunion, l’embellissement de la plage a été suggéré. Sollicité pour une réaction, le député de la circonscription, Sudesh Rughoobar, qui avait dénoncé ce projet au départ, affirme désormais être satisfait. «Nos revendications ont été écoutées», dit-il.