Deux personnes sont mortes à la suite de l’effondrement d’une bretelle d’autoroute à Belo Horizonte. La structure de béton et d’acier, qui était en cours de construction dans le cadre des travaux amorcés pour la Coupe du monde de football, s’est effondrée en plein trafic, écrabouillant l’avant d’un autobus et tuant son chauffeur, une femme. Une autre personne est décédée et 22 autres blessées. Deux camions et une voiture ont également été endommagés.

belo horizonte passerelle

La firme de construction, dans un communiqué, indique que pour l’heure « la priorité est de soutenir les victimes et leurs familles ». Cowan ajoute que du personnel technique a été dépêché sur les lieux du drame pour démarrer une enquête.

Le maire de Belo Horizonte, Marcio Lacerda, a décrété trois jours de deuil en hommage aux deux victimes, a annoncé la mairie dans un communiqué.

« Le gouvernement se met à la disposition de la mairie et des autorités de Belo Horizonte pour tout ce qui sera nécessaire », a réagi sur son compte Twitter la présidente Dilma Roussef. Elle a également fait part de « sa solidarité aux familles des victimes en ce moment de douleur ».

Belo Horizonte, ville du sud-est du Brésil, doit accueillir mardi un match de demi-finale de la Coupe de monde la semaine prochaine.

Sources : BBC, Le Monde – Photo : Reuters (compte Twitter)