Follow Us On

Slider

[Mise à jour] A l’ajournement des travaux parlementaires, hier soir, Ivan Collendavelloo a annoncé que le boxeur bénéficierait finalement de la prime de Rs 50 000

La situation parait peu réjouissante pour le boxeur Kennedy St-Pierre. Le quart-de-finaliste aux Jeux Olympiques de 2016 n’est pas éligible à une médaille d’or ni au cash prize de Rs 50 000, apprend-on de sources officielles. Selon les règlements de l’association internationale de boxe amateur, un joueur n’ayant disputé aucun match durant une compétition, ne peut prétendre à une médaille. Tel a été le cas pour Kennedy St-Pierre.

Il a remporté l’or par forfait aux derniers JIOI dans la catégorie des +91 kilos. Son adversaire, le Seychellois Keddy Agnes n’était pas présent lors de la visite médicale et avait donc déclaré forfait. Keddy Agnes et le Réunionnais participant dans cette catégorie recevront cependant la médaille d’agent et de bronze, respectivement. Car ils avaient disputé une demi-finale ensemble.

Au ministère de la Jeunesse et du Sport, on nous indique que si le sportif avait au moins participé à un combat lors de la compétition, il aurait pu prétendre à une médaille. Cependant, il n’a joué aucun match durant la compétition.

Ayant appris la nouvelle le sportif dit être «encore sous le choc». Il espérait en effet obtenir la médaille et le cash prize. «Je me suis entraîné pour cela», se désole-t-il. Le boxeur est également sorti d’une retraite sportive pour participer aux JIOI.

Il explique n’avoir pas encore contacté le ministère concerné pour l’instant. Le député du Parti Travailliste, Osman Mohamed, a exprimé le souhait que le boxeur obtienne sa prime.

Un espoir existe toutefois  toujours. En effet, une réunion au ministère de la Jeunesse et des sports aura lieu ce 31 août pour discuter de la cérémonie des remises des prix aux athlètes. «Tout n’est pas encore perdu», dit l’attaché de presse du ministre Stephan Toussaint.

Facebook Comments