La banque centrale est en mode wait and see. C’est par une majorité de voix que son Monetary Policy Committee (MPC) a décidé de maintenir le taux d’intérêt de base à 3,5% sur un fond de croissance revue de 4,2% à 4% en 2018. Toutefois, Yandraduth Googoolye, estime que la croissance connaîtra une hausse l’année prochaine. Tandis que l’économie mondiale croît désormais à un rythme soutenu.

Le gouverneur de la Banque de Maurice (BoM) note également une remontée de l’inflation en début d’année, qu’il attribue aux conditions climatiques adverses dans le sillage du cyclone Berguitta.

Le MPC se réunira à nouveau le 18 mai.