Follow Us On

Slider

Il ne sert à rien de contrôler les dépenses quand les abus ont déjà eu lieu, estime le ministre de la Fonction publique. Cette manière de procéder, explique Eddy Boissézon, explique pourquoi les mêmes travers sont constatés au fil des rapports de l’Audit. Pour le ministre, une culture de contrôle continu des dépenses doit plutôt prévaloir au sein de l’administration publique. Il entend d’ailleurs faire en sorte que les cours dispensés par le Civil Service College contiennent des modules à ce sujet.

Interrogé sur l’absence de sanctions contre les fonctionnaires à l’origine des gaspillages, Radhakrishna Sadien prévient qu’il ne faut pas transférer toutes les responsabilités sur les petits fonctionnaires. Le président de la Government Services Employees Association estime qu’une fois les responsabilités bien établis, les syndicats de fonctionnaires sont disposés à collaborer avec le gouvernement afin de réduire le gaspillage constaté année après année.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Husnoo: «Le département d’appel d’offres du ministère est une caverne d’Ali Baba»

Le ministre de la Santé affirme qu’avant même la publication du dernier rapport de l’Audit, il avait déjà institué des...

Close