La nature des sols à Maurice est compliquée, rendant les projets de développement difficiles à réaliser. Le ministre des infrastructures publiques, Nando Bodha estime qu’il est important de réaliser des études géotechniques avant d’entamer des projets publics importants. Il s’adressait à la presse pour faire le point sur les activités du Construction Industry Development Board, ce 15 novembre.

Nando Bodha a aussi souligné le rôle important que joue le secteur de la construction dans l’économie du pays. Il a indiqué que le taux de croissance sectoriel est passé à 9,5% en 2018 comparé au 7,5% en 2017. La construction contribue aussi à 4-5% du Produit Intérieur Brut (PIB) avec un volume de projets dans la fourchette de Rs 70-75 milliards. Le secteur offre aussi de l’emploi à plus de 56,000 mauriciens.

Le directeur du CIDB, Ram Bahadoor, se félicite, lui, du nombre croissant de contracteurs qui s’enregistrent auprès de l’institution.