Un mort par semaine. Un tiers de tués dans les accidents de la route. Le ministre Nando Bodha estime que la situation des motocyclistes est critique sur nos routes. Cela est aussi dû, rappelle-t-il à leur propension à se croire au-dessus des lois. C’est pour corriger cette dérive que les motos écoles seront bientôt opérationnelles à travers le pays. D’ici là, ce sont les moniteurs qui sont formés chez Focal Point à Moka. Des particuliers mais aussi des policiers, chargés ensuite de former leurs collègues motards suivent une formation étalée sur 7 mois.

Procédant au lancement de la formation, ce jeudi 17 novembre, le ministre des infrastructures publiques a aussi annoncé le durcissement des peines liées aux infractions routières. Les amendements apportés aux Road Traffic Act permettront ainsi à la police de forcer les personnes testées positives à l’alcootest de passer la nuit en cellule de dégrisement avant de rentrer chez eux. De même Bodha annonce la possibilité de traduire ce type de contrevenants devant un magistrat afin de suspendre leurs permis de conduire.