Une rivière souterraine à 40 mètres de profondeur et plus généralement une zone avec de fortes infiltrations d’eau. C’est ce qu’ont découvert les techniciens travaillant sur le tronçons Ripailles/Valton à la suite des fortes pluies de ces deux dernière semaines.

C’est à un expert géotechnique français que Nando Bodha compte faire appel pour vérifier si l’alignement du tronçon d’autoroute Ripailles/Valton a été bien effectué. Entretemps, le ministre des Infrastructures publiques confirme que la livraison de la portion de route fissurée ne sera probablement effectuée en mars, comme prévu.