[Mise à jour à 22h10] La perquisition a pris fin peu avant 22h. Selon un des hommes de loi de Navin Ramgoolam présent sur les lieux, les enquêteurs sont repartis bredouille. N’ayant pas été en mesure de trouver de nouveaux documents pouvant étayer la charge de blanchiment d’argent contre l’ancien Premier ministre.

Le répit n’a été que de courte durée. Depuis plus d’une heure, Navin Ramgoolam se trouve à sa résidence de la rue Sir Seewoosagur Ramgoolam à Port-Louis. Les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department y font une nouvelle perquisition après celle de ce vendredi après-midi.

L’ancien Premier ministre se trouve à sa résidence de Port-Louis en compagnie de plusieurs de ses hommes de lois pour assister à la perquisition. Ce nouvel exercice étonne Yousuf Mohamed, l’un des avocats de Ramgoolam, qui estime que lors de la perquisition d’hier, la police a eu « tout le loisir » de rechercher les documents et autres éléments dont elle aurait besoin pour son enquête.

Précédemment, les éléments de la CCID ont également perquisitionné une nouvelle fois la résidence de Navin Ramgoolam à Riverwalk.