Il avait notifié les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) de son incapacité de se rendre aux Casernes Centrales ce mardi matin. Mais malgré son infection pulmonaire, Navin Ramgoolam a dû se rendre en urgence au CCID ce mardi soir. Arrivé à 21h30, il est reparti à 1h45, en compagnie de son avocat Gavin Glover.

Les enquêteurs ont décidé de tenir les journalistes à l’écart de l’exercice d’inventaire de ce soir en leur interdisant l’accès aux Casernes Centrales. Toutefois, selon une source proche de l’enquête, il nous revient que ce n’est pas à un exercice de comptage des billets qu’a assisté Navin Ramgoolam, ce mardi soir. Mais plutôt à l’examen de documents et autres pièces jugés sensibles se trouvant dans l’un des coffres-forts. Pour l’occasion, Lutchmeeparsad Aujayeb, le directeur de la Commision Anticorruption ainsi que des officiers de la Banque de Maurice étaient également présents.

Le fait d’avoir quitté très tard les Casernes Centrales ne perturbe en rien les plans des enquêteurs du CCID demain. En effet, l’exercice de comptage des billets, en la présence de l’ancien Premier ministre doit débuter, comme prévu, à 9h30, ce mercredi matin.