La moitié de la procédure est accomplie. L’ancien gouverneur de la Banque de Maurice a comparu ce matin devant la Cour de district de Rose-Hill. Il y a payé deux cautions totalisant Rs 120 000 relatives aux charges de blanchiment d’argent et de recel qui pèsent contre lui.

Manou Bheenick doit maintenant se rendre à la Cour de district de Port Louis pour y payer une autre caution de Rs 20 000. Il y répond d’une charge provisoire de « larceny by person in receipt of wages ». Hier, l’ancien numéro un de la Banque centrale a comparu devant la Bail and Remand Court qui a ordonné sa remise en liberté. Ce mardi, comme aujourd’hui, Bheenick s’est refusé à tout commentaire à la presse.