Un temps accusé de noyer les rues de Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18) sous le jaune de son parti, Roshi Bhadain appelle les partis en campagne à faire preuve de retenue. Le leader du Reform Party suggère ainsi que les banderoles et oriflammes ne soient utilisées qu’exceptionnellement. Et de bannir tout simplement les bases. Il a une nouvelle fois précisé que ce sont les membres du Reform Party qui cotisent pour financer les frais de la campagne électorale. Si Bhadain affirme que les comptes audités du parti seront publiés à la fin de l’année financière, il défie les autres partis en lice pour la partielle du 17 décembre d’en faire de même.

Le principal perdant de la campagne, juge l’ancien ministre MSM, est Xavier Duval. Alors que Bhadain estime qu’Arvin Boolell est en perte de vitesse, il constate que l’écart entre le candidat rouge et Nita Juddoo, du MMM, se rétrécit.