Follow Us On

Slider

Le ministre des Services financiers estime que l’explication principale des importantes difficultés financières du groupe BAI provient de la « relation incestueuse » entre Navin Ramgoolam et le principal actionnaire du conglomérat : Dawood Rawat. Selon Roshi Bhadain, les décisions nécessaires auraient dû être prises depuis longtemps mais les « ingérences politiques » durant le mandat de l’ancien Premier ministre n’ont pas permis un assainissement de la situation à la BAI.

L’assainissement aura bel et bien lieu affirme toutefois Vishnu Lutchmeenaraidoo. Selon lui, les quelque 1 000 employés du groupe ainsi que les 135 283 détenteurs de polices d’assurance vie de la British American Insurance n’ont rien à craindre. Le ministre des Finances annonce ainsi la création d’une « entité » dont les noms et les attributions exactes n’ont pas été précisées. Celle-ci sera chargée de préserver les intérêts des épargnants ayant choisi de contracter une assurance vie auprès de la BAI.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
Nominations: Mahmad Kodabaccus à la MHC, le CEB a de nouveau un chairman

Le board du Central Electricity Board a de nouveau un chairman. C’est Naidoo Mootoosamy qui a été nommé en remplacement...

Close