Roshi Bhadain le confirme : il n’est plus ministre. Et à lire sa déclaration sur sa page Facebook, il ne fera sans doute plus partie de la majorité gouvernementale.

L’ex-ministre de la Bonne gouvernance le rappelle : « J’avais dit que lorsque SAJ ne serait plus ministre, je ne resterai pas. »

Il estime cependant que la passation de pouvoir entre SAJ et Pravind Jugnauth « n’est pas conforme aux principes de bonne gouvernance ».

La citation qu’il a choisie pour illustrer son post Facebook est, elle aussi, sans équivoque : « Il vaut mieux être seul que de marcher avec une foule qui se dirige vers la mauvaise direction. »

Affirmant qu’il agit dans les meilleurs intérêts du pays, Roshi Bhadain compte animer une conférence de presse demain.

A noter également : il n’y a pas de portefeuille de la Bonne gouvernance dans le nouveau Cabinet ministériel annoncé aujourd’hui.

[Mise à jour: 16h23] Réaction à chaud de Showkutally Soodhun sur l’absence de Roshi Bhadain et le post de ce dernier sur Facebook. «Personne n’est indispensable!» Le numéro 4 du gouvernement s’étonne des propos de Roshi Bhadain, soutenant qu’hier encore, l’élu de Belle-Rose/Quatre-Bornes réaffirmait son soutien au gouvernement.

Pour Soodhun, Bhadain a peut-être un «agenda».

[16h31] «Dir li al fer bonne gouvernance ayer !» La phrase, cinglante, est de sir Anerood Jugnauth. Le ministre mentor estime que Roshi Bhadain est parti pour des «raisons bancales». L’ex-Premier ministre n’a pas caché son mécontentement et a été très dur envers Bhadain.

[16h36] Pravind Jugnauth se dit, lui aussi, surpris par l’absence de Roshi Bhadain et par les propos de ce dernier. Affirmant qu’il n’en a pas encore pris connaissance, le nouveau Premier ministre estime cependant que l’élu de Belle-Rose/Quatre-Bornes aurait dû au moins « me parler pour m’exprimer ses réserves ».

D’autant, soutient le chef du gouvernement, « que je l’avais nommé ministre ». Et que Bhadain conservait le portefeuille de la Bonne gouvernance. « S’il a un problème avec moi, il aurait dû m’en parler. »

bhadain-no-longer-minister