Xavier Duval est un ingrat. Paul Bérenger utilise la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes (no 18) pour négocier une alliance avec le MSM. Arvin Boolell était au courant des frasques de Navin Ramgoolam et les a cautionnées. Tour à tour, Roshi Bhadain s’en est pris aux principaux partis de l’opposition lors d’un congrès à la municipalité de Quatre-Bornes, ce mercredi 6 septembre.

Le leader du Reform Party et candidat à la partielle du no 18 a longuement expliqué les aménagements qui seront effectués dans la circonscription pour faire place au Metro Express. Pour Bhadain, comparé à la situation de Barkly ou de La Butte, les citoyens de Quatre-Bornes subiront davantage d’inconvénients. Toutefois, se félicite-t-il, les travaux n’ont pas démarré dans la circonscription grâce à la partielle qu’il a déclenchée en démissionnant comme député de l’Assemblée nationale.

Lors du congrès, Bhadain a annoncé qu’une pétition sera lancée dès ce jeudi à Quatre-Bornes. Les signatures recueillies seront envoyées à Narendra Modi. Le leader du Reform Party explique qu’il adressera une correspondance au Premier ministre indien pour lui signaler les inconvénients que générera le projet Metro Express et ses dangers éventuels pour la population.