Le leader du MMM souhaite qu’en mars ou avril, les militants mauves se réunissent pour élire les membres du comité central du parti et que le nouveau bureau politique soit constitué peu après. Si Paul Bérenger estime que la partielle de Belle-Rose/Quatre-Bornes a été l’occasion pour le MMM de retenir certaines leçons, certaines décisions déjà prises restent inchangées. Notamment la stratégie d’affronter les prochaines législatives en dehors d’une alliance.

Le chef des mauves a également mis en garde Pravind Jugnauth contre l’idée d’étendre son mandat de Premier ministre jusqu’aux limites maximales prévues par la Constitution.

Le MMM était réuni au Domaine Anna, à Flic-en-Flac, ce mardi 26 novembre.