Le député de Rivière-des-Anguilles/Souillac ne s’est pas adapté au MMM, ni n’a-t-il pu convaincre sa régionale. C’est le constat de Paul Bérenger après la démission de Zouberr Joomaye du MMM, ce vendredi 23 septembre. Paul Bérenger admet aussi que des problèmes internes au MMM, notamment avec Reza Uteem, mais aussi l’absence d’un rapprochement des mauves avec le MSM a probablement conduit Joomaye à quitter le parti.

Si Bérenger énumère les raisons qui ont poussé Joomaye à la démission, il ne l’excuse pas toutefois. L’accusant de « lâcheté » au moment où, pense-t-il, le pays a plusieurs défis à relever. A la cinquantaine de militants venus apporter leur soutien à la direction du MMM, Bérenger a redit la nécessité de rester mobilisés et de ne pas se laisser distraire à l’avant-veille du congrès anniversaire du parti à Réduit.