Follow Us On

Slider

Pour le leader de l’opposition, le projet de loi Good Governance and Intergrity Reporting ainsi que l’amendement constitutionnel qu’il nécessite sont «très dangereux ». Paul Bérenger estime en effet que cette nouvelle loi renverserait non seulement la présomption d’innocence mais également la charge de la preuve pour les personnes faisant l’objet d’une enquête de l’Integrity Reporting Services Agency.

Le chef du MMM a par ailleurs demandé au Premier ministre de ne pas s’abriter derrière le cas de Rodrigues pour refuser de mettre en oeuvre une réforme électorale. Bérenger arguant que le nombre d’élus à Rodrigues engendre des conséquences beaucoup plus fâcheuses en cas de transfugisme qu’à Maurice.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in News, Videos
[Parlement] Le consensus a régné sur la retransmission en direct des travaux de l’Assemblée nationale

C’est à 20h30 et à l’unanimité que la motion présentée par le Premier ministre a été adoptée à l’Assemblée Nationale....

Close