L’année 2017 commence mal pour l’alliance gouvernementale, constate Paul Bérenger. Pour le leader du MMM, le Premier ministre n’a pas su donner de sens de direction au pays lors de son message de fin d’année. Notamment en restant muet au sujet du remaniement ministériel.

Le chef des mauves fustige la majorité pour sa manière de traiter les élus du PMSD au sein des municipalités. Bérenger dit en effet être d’accord avec l’analyse selon laquelle l’apport du parti de Xavier Duval a été décisif dans la razzia de la défunte Alliance Lepep lors des élections municipales de 2015. L’ancien leader de l’opposition donne, au passage, un coup de griffe à l’actuel titulaire du poste. Se désolant du « manque de panache » de Duval qui s’est précipité, selon Bérenger, pour remplacer Veda Baloomoody à la présidence du Public Accounts Committee.

Paul Bérenger s’en est également pris à Sir Anerood Jugnauth pour ce qu’il considère être un manque de discernement par rapport à la souveraineté de Maurice sur les Chagos et Tromelin.