Follow Us On

Slider

Le chef des mauves dit avoir étudié le comportement et l’attitude du ministre mentor durant la semaine écoulée. Pour Paul Bérenger, il est «clair» que celui-ci est «mécontent» de la manière dont son «esclave» Showkutally Soodhun a été traité par Pravind Jugnauth.

Cela explique, selon le leader du MMM, le ton bougon de sir Anerood Jugnauth (SAJ) durant la séance parlementaire de mardi mais également son absence à la prestation de serment de la nouvelle Vice Prime minister Fazila Jeewa-Daureeawoo et de la ministre Roubina Jadoo-Jaunbocus.

Poursuivant ses critiques contre SAJ, Bérenger estime que le «body language» démontre que celui-ci est «dépassé» et n’est «pas qualifié» à s’occuper notamment des forces de l’ordre.

Bérenger s’en est également pris au Premier ministre. En affirmant que celui-ci n’est pas sérieux dans ses promesses de lutte contre la drogue. Il en veut pour preuve la nomination «inacceptable» de Jadoo-Jaunbocus avant même que la commission d’enquête sur la drogue ne livre ses conclusions. L’avocate avait déposé devant l’ex-juge Lam Shang Leen et ses assesseurs en juillet.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Des sympathisants de Soodhun dénoncent les «humiliations» subies par la «communauté»

Xavier Duval doit se calmer. Le Premier ministre aurait dû traiter Showkutally Soodhun comme Raj Dayal, dans un passé récent....

Close