Le leader du MMM ne regrette en rien sa manière de faire à l’égard de Maya Hanoomanjee ce vendredi au Parlement. Loin d’épargner la Speaker, Paul Bérenger s’en prend une nouvelle fois à sa manière de gérer les travaux parlementaires.

Bérenger s’en est également pris à ce qu’il considère comme la mollesse de Pravind Jugnauth sur la question de la drogue. Car selon le leader du MMM, les déclarations d’intention du Premier ministre ne sont pas suivies d’actes, notamment à l’égard de ses proches comme l’avocat Raouf Gulbul.