Pour le leader de l’opposition, le Premier ministre est ressorti amoindri de la réunion de ce mardi sur l’avenir de Heritage City. Paul Bérenger croit même savoir que si sir Anerood Jugnauth a essayé de défendre le projet Heritage City, il a été tourné en ridicule par Pravind Jugnauth. Ce qui fait dire à Paul Bérenger que ce n’est pas à Roshi Bhadain d’endosser seul la responsabilité de la débâcle du projet. Car le Conseil des ministres et un High Powered Committee ont tous deux accordé leur soutien au projet en de nombreuses occasions.

Estimant que le Premier ministre n’a plus d’autorité sur ses ministres, Bérenger demande à celui-ci de démissionner au plus vite afin de permettre au gouvernement de se concentrer sur le projet Metro Express, la question de l’énergie et le port. Interrogé sur la pique lancée par Navin Ramgoolam, qui l’accuse d’être trop conciliant à l’égard de SAJ, Bérenger a balayé la critique d’un revers de main.