L’action du ministre des finances et de la banque de Maurice (BoM) coûtera des milliards de roupies aux contribuables. C’est le reproche qu’adresse Paul Bérenger à Vishnu Lutchmeenaraidoo après la mise en place de la Maubank, née de la fusion de la National Commercial Bank (ek Bramer) et la Mauritius Post and Cooperative Bank. 

Pour le chef de l’opposition, ce sont des subventions publiques à une banque commerciale qui ont en fait été autorisées. Bérenger trouve tout aussi condamnable, le fait que l’Etat soutienne la nouvelle banque en garantissant certaines de ses transactions. Les prétentions de la Maubank de devenir la 2e banque du pays vont, selon lui, à l’encontre des intérêts de la SBM.

Le leader de l’opposition a, par ailleurs, sévèrement critiqué le ministre des infrastructures publiques. Pour Bérenger, Nando Bodha est un « fiasco » car il n’arriverait pas à formuler une politique de sécurité routière cohérente.