Follow Us On

Slider

Les «désaccords sont fondamentaux», explique Paul Bérenger. C’est pourquoi le leader du MMM prévient que son parti ne discutera pas avec le gouvernement afin de trouver une version de la réforme électorale susceptible d’être soutenue par les élus mauves au Parlement. Bérenger prend aussi soin de rappeler que son parti n’entend s’allier ni avec le MSM ni avec les travaillistes lors des prochaines législatives.

Commentant le vote d’une nouvelle Declaration of Assets Act, le chef du MMM a critiqué le «rôle clé» attribué à la commission anticorruption par cette loi. Or, affirme Bérenger, l’institution n’est pas crédible aux yeux des Mauriciens.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Main sliders, News, Videos
[Vidéo] Hurreeram : Des «esprits mesquins» ont exploité les malheurs des habitants de Cottage

Pour le Chief Whip, Navin Ramgoolam et Anil Bachoo sont mal inspirés de «tirer un capital politique» de la détresse...

Close