L’ambiance et la foule réunie à Réduit, dimanche dernier, font dire au leader du MMM que le « mood » politique du pays a changé. Paul Bérenger pense qu’avec le départ annoncé de SAJ du poste de Premier ministre et son remplacement par Pravind Jugnauth, ce dernier devrait rappeler le pays rapidement aux urnes.

Avant cela, le leader de l’opposition suggère qu’une loi soit votée pour permettre une nouvelle fois aux candidats de briguer les suffrages lors des législatives sans avoir à déclarer leur appartenance ethnique. Puisqu’il est « trop tard » pour enclencher une réforme électorale, Bérenger suggère que la question soit à l’agenda très tôt après les élections.