Paul Bérenger estime que c’est en toute connaissance de cause qu’on a permis au Central Electricity Board de passer outre les procédures contraignantes d’appels d’offres du Central Procurement Board. Le leader de l’opposition laisse entendre qu’une « mafia » cherche à mettre en œuvre des projets encore plus coûteux dans l’espoir d’empocher un pactole.

Commentant la polémique autour de Youshreen Choomka, Bérenger attend que l’actuelle directrice de l’Independent Broadcasting Authority soumette sa démission. Car selon lui, il est évident qu’elle a utilisé les facilités de l’institution qui l’emploie pour percevoir des rémunérations à partir d’autres activités.