Le leader de l’opposition dit noter avec satisfaction l’attitude du Parti travailliste au sujet d’un pacte entre les partis de l’opposition afin d’empêcher que Pravind Jugnauth ne succède à Sir Anerood Jugnauth à la tête du gouvernement. Pour Paul Bérenger, il est entendu que le pays doit être rappelé aux urnes de manière anticipée si le Premier ministre ne peut aller au bout de son mandat pour des raisons de santé.

Le chef des mauves a également sévèrement critiqué la gestion du dossier Appolo Bramwell par Pravind Jugnauth. Estimant que les atermoiements du ministre des Finances ne permettront pas à l’Etat de récupérer suffisamment de revenus pour éponger les dettes de la clinique qui faisait précédemment partie du groupe BAI. Bérenger a également dit son inquiétude au sujet du projet Metro Express, notamment par rapport à sa conception et son financement.