Devant les militants mauves, Paul Bérenger affirme que le parti n’a pas trahi ses valeurs. Et que ce sont celles-ci qui le conduiront à affronter seul les prochaines élections générales. Le leader de l’opposition croit savoir que, devenu Premier ministre, Pravind Jugnauth ne tardera pas à rappeler le pays aux urnes.

Évoquant l’annonce de Sir Anerood Jugnauth à l’effet qu’il va céder sa place au leader du MSM, Paul Bérenger estime que le flou sur celui qui dirige effectivement la majorité gouvernementale doit cesser. Pour cela, Bérenger demande au Premier ministre de soumettre sa démission au plus tôt.

Le MMM avait réuni se partisans à réduit, ce dimanche 25 septembre pour célébrer les 47 ans du parti.