Voter une loi pour qu’elle n’entre en vigueur que lors des législatives de 2024 ou 2025 n’intéresse pas le MMM. C’est ce qu’assure Paul Bérenger en expliquant que selon lui, le gouvernement n’a pas l’intention d’appliquer de nouvelles règles lors des prochaines législatives. Commentant les éléments de la réforme électorale du gouvernement parus dans les médias, le leader du MMM explique que les contours de la réforme sont flous et la dose de proportionnelle qu’elle compte intégrer dans notre système électorale est insuffisante.

Bérenger se réjouit, par ailleurs, que la hausse des tarifs de l’eau, annoncée par Ivan Collendavelloo le 10 avril, n’a toujours pas été rendue publique. Même si le ministre des Services publics avait alors précisé que les nouveaux tarifs seraient publiés dans 15 jours. Le leader du MMM affiche toutefois sa méfiance en estimant que le gouvernement peut bien avoir attendu pour annoncer la hausse après le 1er-Mai.

Commentant l’assemblée des délégués élargie qu’organise le MMM au Plaza, ce 1er-Mai, sur le thème «Vers les élections générales», Bérenger précise que les éléments du nouveau programme électoral du parti seront dévoilés. Les militants discuteront aussi, précise le chef des mauves, du renouvellement des instances du parti.