Le leader de l’opposition estime que le Premier ministre était d’accord pour que le comité chargé de superviser la diffusion en direct des travaux parlementaires accueille deux membres du MMM. Or, Paul Bérenger pense que c’est la «lâcheté» qui a conduit SAJ à ne pas faire voter une motion dans ce sens. Ce qui conduit le chef de l’opposition à affirmer qu’il prendra les actions nécessaires si jamais la requête du MMM est rejetée par le selection committee de l’Assemblée nationale.

Paul Bérenger s’en est, par ailleurs, pris à Thierry Henry pour sa participation à une marche de protestation organisée par les habitants de Tamarin, ce weekend. Pour le chef des mauves, le Parliamentary Private Secretary, qui doit travailler en étroite collaboration avec la National Development Unit, a en fait mis à mal le travail de l’institution en participant à la manifestation. Celle-ci avait notamment pour objectif de dénoncer le mauvais état des voies publiques dans cette agglomération de l’Ouest.