Pour le leader du MMM, contrairement à sa promesse, le gouvernement a considérablement relâché la pression sur le secteur des jeux. Ainsi, Paul Bérenger estime à plus de Rs 400 millions le manque à gagner que les paris illégaux causent au fisc. Notamment à cause de l’attitude conciliante du gouvernement envers des «bookmakers véreux».

Répondant à Navin Ramgoolam qui affirme qu’une alliance MSM-MMM est en gestation, le chef des mauves estime avoir régulièrement donné la garantie que son parti ira seul aux prochaines législatives. Mais que certaines personnes, comme le leader des travaillistes, «font semblant» de ne pas comprendre.