Le gouverneur de la Banque de Maurice (BoM) affirme que ses relations avec le ministre des Finances sont au beau fixe. Mieux encore, Ramesh Basant Roi dit que les deux hommes aiment travailler avec l’un l’autre. C’est ainsi que celui-ci a choisi de faire taire les rumeurs selon lesquelles il serait en froid avec Pravind Jugnauth, au point de devoir quitter son poste.

La fonction de gouverneur, dit Basant Roi, n’est pas de tout repos. Car, selon lui, le titulaire de ce poste, s’il fait bien son travail et ne se mêle pas de la politique, reçoit systématiquement des critiques et fait même l’objet de cabales. Le gouverneur, pense-t-il, peut également avoir des divergences avec le gouvernement au sujet des politiques économiques.

Commentant la décision de la BoM de ne pas émettre une nouvelle famille de billets de banque au coût de Rs 600 millions, Basant Roi dit ne pas seulement avoir rencontré de l’opposition chez le ministre des Finances. Mais également auprès du grand public qui, selon lui, n’a pas compris l’utilité d’une telle dépense.

Ramesh Basant Roi a aussi brièvement commenté la restitution des documents que l’ancien gouverneur, Manou Bheenick, avait conservés en sa possession. Pour l’actuel titulaire du poste, une plainte de la BoM à la police était devenue inévitable, la requête de restitution des documents étant restée lettre morte.