Antoine Domingue ressort satisfait de la réunion du Bar Council avec l’Attorney General, ce mercredi après-midi. Selon le président du conseil de l’ordre des avocats, c’est le sentiment général qui a prévalu lorsque Ravi Yerrigadoo a expliqué pourquoi le conseil des ministres a décidé de placer le bureau du directeur des poursuites publiques sous la tutelle administrative du bureau de l’Attorney General.

Puisque la demande d’une assemblée générale spéciale sur la question a été formulée, les avocats se réuniront le 20 mars pour débattre du bien-fondé de la décision du gouvernement. Ils passeront ensuite au vote sur une motion sur la question. Toutefois, précise Antoine Domaingue, il n’appartient ni au Bar Council ni au Bar Association de dire au gouvernement ce qu’il doit faire en la matière, laissant à l’Assemblée nationale cette prérogative.