Lors de la dernière audience, le nom de l’avocat Akil Bissessur avait été cité pour remplacer Me Neelkant Dulloo. Mais c’est finalement Me Neeven Moonesamy qui représentera Seetulsingh Meetoo (photo) dans le procès qui lui est intenté dans l’affaire de la bande sonore chez les Jugnauth.

Me Moonesamy a aujourd’hui adressé une lettre à la magistrate Adila Hamuth. Il a demandé le renvoi de l’affaire pour avril 2019 car il n’a pas encore pris connaissance du dossier. Mais la magistrate a refusé, l’accusé ayant plaidé coupable. Le procès doit reprendre le 20 novembre prochain.

Seetulsing Meetoo est poursuivi sous une charge de «using an information and communication service for the purpose of causing annoyance to another person». Il a plaidé coupable à cette infraction à l’Information and Communication Technologies Act en Cour intermédiaire, le vendredi 7 septembre.

En décembre 2016, ce jeune de 27 ans avait partagé une vidéo sur son profil Facebook, intitulé «micro cacher cot Sir Aneerood Jugnauth ». Il avait également posté des commentaires insultants à l’égard de l’épouse du leader du MSM.