Il avait presque la trentaine en 1968. Mais exposait déjà ses œuvres depuis dix ans. Avec le temps, le regard de Vaco Baissac sur son pays et les Mauriciens n’a pas changé. Ou plutôt, sa conviction s’est raffermie au sujet d’une nation née d’un «divin mélange».

L’artiste mesure «la chance inouïe» d’un pays où ceux venus d’horizons différents ont su vaincre la barrière linguistique. Créant ensemble le symbole de l’unité de la nation. Ce kreol que Vaco Baissac qualifie de «merveille».

Dans le cadre de la célébration des 50 ans d’indépendance de Maurice, ION News diffuse un jour sur deux, du 15 février au 25 mai, une série de 50 vidéos-témoignages. Ainsi qu’un documentaire de 25 minutes sur ce qui a été accompli depuis 1968.

La série et le documentaire Une nation, un destin ont été produits grâce au soutien actif des groupes Currimjee et ENL, Rogers Capital et Barclays. Les vidéos peuvent être vues sur www.ionnews.mu ainsi que sur notre page Facebook.