Le squelette de dodo exposé au Musée d’histoire naturelle de Port-Louis est le seul à avoir été reconstitué à partir des ossements d’un seul spécimen de cet oiseau disparu. C’est ce qu’affirme Dan Baboo en expliquant que le squelette de dodo vendu aux enchères à près de Rs 12,5 millions à Billingshurst, au sud de Londres, a, lui, été reconstitué à partir d’ossements de plusieurs dodos.

Le ministre des Arts et de la Culture croit même savoir que le crâne, dans ce cas-ci, est en plastique. Etant en possession d’un exemplaire d’exception, Dan Baboo estime que l’Etat n’a aucun intérêt à courir acheter des squelettes de dodos dès qu’ils sont mis en vente.