Le leader du PMSD affirme qu’ayant produit des résultats aussi bien au sein du gouvernement que de l’opposition, son parti peut prétendre en faire de même dès qu’il reviendra au pouvoir. Si Xavier Duval dit ne pas savoir si ce sera lui ou un autre, il affirme néanmoins que c’est un membre du parti qui dirigera le gouvernement «aussitôt que possible».

A Ébène, devant une foule de partisans bleus, Duval a donné les grandes lignes du programme de gouvernement que son parti entend publier dans les jours qui viennent. La limitation du mandat du Premier ministre, l’augmentation du budget de l’éducation nationale à Rs 20 milliards ou encore un nouveau processus de nomination des responsables des institutions publiques et para-étatiques figurent parmi les propositions phares du PMSD.

Duval a également lancé de sévères critiques à l’égard d’Ivan Collendavelloo, Nando Bodha ou Alain Wong qu’il accuse d’incompétence.