Follow Us On

Slider

Plus de nouveau renvoi. Rezistans ek Alternativ a objecté, le mercredi 8 mai, à une nouvelle demande du Parquet dans la plainte constitutionnelle du parti au papillon. L’affaire sera, par conséquent, prise sur le fond le vendredi 17 mai.

Rezistans ek Alternativ conteste l’obligation aux candidats aux élections de déclarer leur appartenance ethnique. Le chef juge Eddy Balancy souhaite que l’affaire soit entendue rapidement.

La plainte constitutionnelle sera prise sur le fond le vendredi 17 mai.

Photo (archives) : Ashok Subron, Dany Marie, Veena Dholah et Devianand Narrain de Rezistans ek Alternativ lors d’une précédente audition en Cour suprême.

Facebook Comments