Un permis de travail est essentiel pour que des étrangers puissent être employés à Maurice. Rappel du ministère du Travail aux entreprises et à ceux qu’elles embauchent.

Les inspecteurs qui y sont rattachés ont relevé quelque 70 cas irréguliers depuis janvier. Or, les employeurs en infraction sont passibles d’une amende ne dépassant pas Rs 50 000 et d’une peine de prison de deux ans maximum. Sans compter que cela aura des conséquences sur leurs demandes subséquentes de permis de travail pour l’embauche d’étrangers, souligne Leevy Frivet, conseiller au ministère du Travail.

Photo d’archives