Follow Us On

Slider

«Il a commencé à m’insulter.» Pour Maya Hanoomanjee qui a suspendu Shakeel Mohamed du Parlement hier, cette sanction. Le chef de file du Parti travailliste a non seulement refusé de retirer ses propos à l’encontre du ministre Gayan. Il a aussi «insulté» la Speaker, affirme la principale concernée. Or, «je ne suis pas censée me disputer» avec les élus, affirme-t-elle.

La Speaker explique que l’exclusion pour trois séances de Mohamed est le fait de la Chambre et non de la sienne, puisque une motion a été présentée et approuvée.

Shakeel Mohamed estime, pour sa part, que la présidente de l’Assemblée nationale «souffre de torticolis institutionnel» puisqu’elle ne vise que l’opposition. Pourtant, des députés de la majorité se sont illustrés par leur comportement peu reluisant, fustige Mohamed. S’il est exclu, c’est pour l’écarter des débats budgétaires, soutient-il.

Rajesh Bhagwan abonde dans le même sens. Le député du MMM est d’avis que la Speaker a bénéficié, hier, de la «complicité» d’Ivan Collendavelloo qui a présenté la motion d’exclusion.

Le discours du Budget 2019-2020 est fixé au 10 juin. Il n’y aura aucune session parlementaire dans l’intervalle.

Facebook Comments

1er étage, Bâtiment Jamalacs,
Rue du Vieux Conseil, Port Louis

Rédaction : [email protected]
Publicité : [email protected]

Téléphone :  212 75 90
Fax :  212 74 91

More in Actualités, Main sliders, Slider_Actu
[Vidéo] Les petits planteurs manifestent et réclament Rs 2500 la tonne de canne à sucre

Le gouvernement doit revoir le revenu des petits planteurs sur la vente de canne à sucre. Les petits planteurs réclament...

Close