Akil Bissessur est «déçu» que la Cour suprême ait rejeté sa plainte. L’avocat maintient cependant : la President’s Emoluments and Pension Act contient une lacune quant aux rémunérations additionnelles des anciens titulaires de ce poste, outre la pension à laquelle ils ont droit, une fois qu’ils ont pris leur retraite.

Akil Bissesseur voulait que sir Anerood Jugnauth rembourse ses salaires, plus intérêts, touchés en tant que Premier ministre depuis décembre 2014. Car il perçoit en même temps sa pension d’ex-président.

Akil Bissessur fera-t-il appel ? Le principal intéressé ne le sait pas encore. D’autant que sa plainte a été rejetée sur des points de droit et non sur les faits, dit-il.