Rishikesh Jugoo et Hassam Gorah Nubheebucus retrouveront-ils leurs postes à la Road Development Authority (RDA) ? Les deux ingénieurs le souhaitent et ont entamé des démarches en ce sens. En envoyant d’abord un courrier à l’organisme, le 16 octobre dernier, pour réclamer leur réintégration. Rama Valayden, qui représente Jugoo, a aussi rencontré le ministre Callichurn aujourd’hui.

La réunion a été «très positive», affirme l’avocat. Qui explique que son client souhaite réintégrer son poste et retrouver les mêmes conditions de travail, tout en conservant son temps de service passé.

Il en va de même pour Hassam Gorah Nubheebucus, qui est représenté par Me Yousuf Mohamed.

La situation pourrait se décanter la semaine prochaine, espère Me Valayden.

Les deux ingénieurs avaient été suspendus en février 2015, car soupçonnés de négligence dans le suivi des travaux sur la route Terre-Rouge/Verdun. Cela en ayant caché des informations, dont les fissures notées sur ce tronçon. Ils avaient été licenciés plus d’un an plus tard, soit le 16 juillet 2016.

Les deux hommes devaient toutefois contesté cette décision. La RDA a alors mis sur pied un comité d’appel. Présidé par le juge Oh-San Bellepeau. La décision du comité d’appel est tombée à la mi-octobre : non seulement les deux hommes n’étaient pas fautifs, mais ils n’ont pas été informés des accusations contre eux dans le délai imparti.