Le rappel à l’ordre est venu de New York. Pravind Jugnauth «condamne sévèrement» les propos de Ravi Rutnah à l’encontre d’une journaliste.

Le Premier ministre a pris connaissance de la déclaration polémique aujourd’hui. Durant l’après-midi à Maurice, mais décalage horaire oblige, en matinée au siège de l’Onu où le Premier ministre participe à l’Assemblée générale des chefs d’Etat et de gouvernement.

Suivant cette semonce, le Deputy Chief Whip, qui était sur Radio Plus auourd’hui, a retiré ses propos.

A Trèfles hier, Rutnah a traité une journaliste de «femel lisien» lors d’un rassemblement nocturne du Muvman liberater.